Création de la Fédération wallonne des Entrepreneurs de pompes funèbres,
le 25 octobre 2000.


La législation en Belgique devenait de plus en plus compliquée car nous devions faire face à plusieurs échelons de pouvoirs.

Tout ce qui est communal est sous la tutelle de la province et beaucoup de règlements dépendent à présent de la région Wallonne.

Nous avions donc besoin d'informations pour les membres de la Wallonie, car beaucoup se plaignaient du peu de documentation venant du niveau national par la revue « FUNEBRA ».

Cette situation a entraîné une réflexion au sein des différentes associations wallonnes qui ont réfléchi sur leur place au sein de la fédération nationale.

 

Premièrement, pour éliminer les conflits personnels, nous voulions que les administrateurs soient élus par l'assemblée générale (ce qui était impossible puisque les membres étaient envoyés par leur association et automatiquement nommés comme administrateurs) ;

deuxièmement, qu'une certaine proportionnalité au sein de l'assemblée générale soit créée pour que les aspirations wallonnes soient mieux représentées et défendues auprès des différentes instances.

 

Malgré plusieurs tentatives de conserver une union viable, nous avons dû nous résoudre à l'évidence, nous devions régionaliser la fédération nationale.

Nous n'avons dès lors pas attendu pour créer une fédération wallonne, forte de 250 membres qui allait faire partie d'une fédération nationale remodelée où l'autonomie laissée aux régions serait plus large.

Nous savions que l'ensemble des affiliés de chaque association partagerait notre position car il était grand temps d'avoir une fédération wallonne dynamique au service de ses affiliés.

 

Notre emblème fut le coq wallon (signe de tradition et d'appartenance à notre région), posé sur une forme géométrique de type bouton informatique (signe d'ouverture à l'avenir et aux nouvelles technologies).

Notre devise « respect et dignité ».

Respect de la différence quant à l'origine et les convictions du défunt et respect du choix des familles, mais aussi la réalisation de cérémonies dignes quel que soit le mode de funérailles choisi et le budget disponible par les familles.

 

Composition

La « FWEPF » a été formée, lors de sa création, des associations suivantes :

A : Chambre syndicale des Entrepreneurs de Pompes Funèbres de la Province de Hainaut.

B : Union Professionnelle des Entrepreneurs de Pompes Funèbres de la Province de Liège.

C : Union Professionnelle des Entrepreneurs de Pompes Funèbres des Provinces de Namur et du Luxembourg.

D : Chambre syndicale des Entrepreneurs de Pompes Funèbres de la Province de Brabant Wallon.

E : Union Syndicale des Entrepreneurs de Pompes Funèbres de Verviers et environs.

Soit la totalité des unions professionnelles, des chambres syndicales et des unions syndicales de Wallonie.

Cette fédération est forte de près de 250 membres, qui réalisent environ 80% des funérailles en Wallonie.

 

Composition du conseil d'administration par les membres fondateurs.

 

Président : Fabien CHARLES (Hainaut)

Vice-président : Thierry CALS (Namur-Luxembourg)

Secrétaire : Lucien SCHOLL (Liège)

Secrétaire-adjoint : Frédéric D'HAESE (Brabant wallon)

Trésorier : Jean Cornet (Verviers)

 

 

Administrateurs :

Administrateurs nommés pour représenter, au conseil d'administration, leur chambre

syndicale ou union professionnelle, sur base de l'article 14 des statuts.

 

Brabant-Wallon : Christophe TILMANT

Hainaut : Frédéric ROMAIN

Namur-Luxembourg : Alex CHAMPENOIS

Liège : Jean-Philippe REMACLE

Verviers : Jean-Paul TITEUX

 

Axes de travail

Les axes de travail étaient très nombreux mais les priorités pour les 2 premières années étaient de 3 types :

 

Défendre la position wallonne au sein des différentes instances fédérales.

Adapter notre code de déontologie aux nouveaux outils de communication et exiger le respect de celui-ci par nos membres. Car en imposant le respect de cette charte, notre fédération allait construire une image de sérieux, à laquelle les membres, respectueux de la déontologie propre à notre métier, seront fiers d'appartenir. Nous avons mis en place les outils pour que notre emblème devienne un label de qualité reconnaissable par l'ensemble des interlocuteurs publics ou privés et par le consommateur, qui savait en s'adressant à un affilié qu'il était entre les mains d'une maison sérieuse, honnête et compétente.

Dynamiser la fédération en créant un lien direct avec ses membres par l'intermédiaire d'une nouvelle revue, d'un site web et d'un centre de documentation.

 

La formation continuée

Notre centre de documentation, avec la collaboration des différents enseignants, réalisera une formation continuée pour l'ensemble de nos membres, pour que l'information donnée aux clients soit correcte et d'actualité.

Notre site web possède déjà une base de données, accessible aux membres, qui s'étoffera d'année en année et qui sera mise à jour par notre centre de documentation.

Nous espérons ainsi que l'information donnée au public sera toujours correcte.